Partager

La sortie du nouveau film Rapide et dangereux, prévue le 25 juin, approche à grands pas et les amateurs de films d’action du monde entier sont impatients de retourner au cinéma après une pause d’un an. Dans ce neuvième chapitre de la saga Rapides et dangereux, Dom (Vin Diesel) doit faire face aux démons de son passé, tandis qu’il embarque dans un voyage au rythme effréné pour arrêter le meilleur chauffeur et la plus grande menace qu’il a eu à combattre : son frère, Jakob, interprété par nul autre que John Cena.

Découvrez les coulisses du prochain chapitre tant attendu de la saga Rapides et dangereux grâce à un clip exclusif et à une entrevue avec notre concepteur de systèmes haptiques à Los Angeles, Dustin Jordan, qui nous explique comment il a utilisé la technologie haptique D-BOX pour donner une nouvelle vie à Rapides et dangereux 9 – le film qui porte la saga à de nouveaux sommets audacieux.

Lumières, caméra et mouvement!

Dustin Jordan, designer haptique

Tout comme l’équipe de Rapides et dangereux 9 a dû faire preuve d’un souci minutieux du détail pour monter chaque scène et même répéter les séquences avec des voitures jouets avant le tournage, chaque film encodé avec la technologie haptique D-BOX passe par un processus semblable pour s’assurer qu’il offre aux cinéphiles une expérience générale qu’ils n’oublieront pas de sitôt.

Dustin Jordan, qui travaille sur la saga depuis le sixième film, qualifie Rapides et dangereux 9 comme « l’un des titres les plus difficiles que D-BOX ait jamais réalisés ». Découvrez comment lui et son équipe de concepteurs de systèmes haptiques D-BOX utilisent une combinaison unique de mouvements, de vibrations et de textures pour ajouter une toute nouvelle expérience immersive à un nombre croissant de films d’action, comme Rapides et dangereux 9.

Fonctionnement du codage haptique

La magie de D-BOX opère dans la phase de postproduction d’un film, tandis que les concepteurs de systèmes haptiques cherchent à rehausser l’expérience cinématographique de manière subtile, mais efficace afin que le public se sente complètement plongé dans le film. Cela signifie que lors de l’encodage d’un film avec la technologie de mouvement haptique D-BOX, les concepteurs doivent toujours maintenir une synchronisation et une harmonie parfaites du son, des images et des mouvements du siège!

Cette synchronisation précise est importante, car c’est elle qui crée un sentiment d’immersion totale, et qui donne au public un sentiment de réalisme accru et l’impression de faire partie intégrante du film.

Comme la plupart de nos concepteurs de systèmes haptiques ont une formation en sonorisation ou en conception sonore et qu’ils ont tous suivi le processus de formation unique de D-BOX, ils sont capables de créer une capture de mouvement qui est vraiment axée sur les détails et les sons propres au film. Cette aptitude et cette finesse de conception créent un sentiment d’immersion plus intense pour les cinéphiles du monde entier!

Notre équipe de concepteurs de systèmes haptiques transforme le son et les images du film en une œuvre d’art d’une grande intensité grâce à une capture de mouvement qui est non seulement parfaitement synchronisée avec l’action à l’écran, mais qui plonge complètement le spectateur dans le film et renforce l’intrigue de manière détaillée et intentionnelle.

Lorsqu’il s’agit d’un film comme Rapides et dangereux 9, Dustin Jordan sait qu’il est plus important que jamais de disposer d’une capture de mouvement équilibrée. Avec autant d’action et d’excitation, il est facile de se laisser emporter en créant la capture de mouvement (et donc les sensations dans le siège). Son objectif pour l’encodage d’un film comme Rapides et dangereux 9 est de faire en sorte que les spectateurs ressentent vraiment toute l’action, tout en veillant à ce que l’intensité du mouvement ne rende pas leur expérience générale désagréable.

Les concepteurs doivent non seulement veiller à ce que les différentes couches du code s’assemblent de manière harmonieuse, mais aussi à ce que le tout soit conforme à l’interprétation artistique des créateurs du film eux-mêmes.

Collaboration avec les studios

Lorsque D-BOX prétend donner une nouvelle vie aux films, il ne s’agit pas d’une simple figure de style! Comme l’a expliqué Dustin Jordan, nombre de nos plus grandes sorties en salle sont des projets de collaboration entre les studios de cinéma et les concepteurs de systèmes haptiques. Les deux parties travaillent souvent ensemble dans le principal but de rehausser les intrigues grâce à la technologie de mouvement haptique et de permettre ainsi aux cinéphiles du monde entier de vivre une expérience cinématographique inégalée.

Bien qu’il arrive parfois que les studios envoient une personne de la production pour essayer l’expérience au bureau de D-BOX à Los Angeles, la plupart du temps, c’est D-BOX qui envoie les captures de mouvements aux studios pour un contrôle de la qualité avant la mise au point finale. Cela permet à Dustin Jordan d’obtenir une rétroaction artistique de la part de ceux qui ont directement participé à la création du film et d’apporter des modifications à son code, en s’assurant que celles-ci reflètent parfaitement les idées et la vision du créateur pour le film.

Grâce à la combinaison du savoir-faire et du souci du détail des concepteurs de systèmes haptiques avec l’intention artistique des créateurs, les spectateurs du monde entier ont la chance de vivre une expérience cinématographique D-BOX qui va au-delà du son et des images et qui leur permet de ressentir chaque moment. 

Une fois que les studios ont approuvé le code, le film peut prendre l’affiche au grand écran!

Souci du détail

Ce sont vraiment les petits détails qui font en sorte que l’expérience D-BOX se démarque dans les salles de cinéma.  Selon Dustin Jordan, c’est particulièrement évident dans Rapides et dangereux 9!

Comme tous les films de la saga, il présente une foule de voitures rapides. La saga est connue pour ses poursuites épiques, ses cascades et ses rebondissements qui émerveillent les cinéphiles depuis près de 20 ans, et c’est pourquoi il était important pour Dustin Jordan d’apporter de la nouveauté dans son codage de Rapides et dangereux 9. Son objectif pour ce film était de créer une rétroaction haptique unique, tout en restant fidèle à l’expérience que les amateurs de Rapides et dangereux connaissent et aiment.

Pour ce faire, il a dit avoir vraiment concentré son attention sur les petits détails. Par exemple, le son de chaque moteur produira une sensation différente dans le siège du spectateur, mais qui restera constante pendant toute la durée du film! Cela signifie que Dustin Jordan s’est assuré que la sensation du moteur sera plus forte pour le spectateur si Dom conduit un Hummer plutôt qu’un véhicule moins puissant. Il s’est également assuré que la sensation de chaque véhicule reste la même tout au long du film, ce qui aura pour effet d’augmenter le plaisir du spectateur d’une manière subtile, mais efficace.

Le relief et les textures du siège qui en découlent étaient une autre façon pour lui d’apporter de la nouveauté. Étant donné que Dom et son équipe se déplacent dans le monde entier (et même à l’extérieur de celui-ci!), Dustin Jordan a pu adapter la rétroaction haptique en fonction de la conduite des voitures en ville, en terrain montagneux ou dans l’espace.

Enfin, il a fait en sorte que l’intensité du volume corresponde à celle du mouvement dans le siège. Sans cette étape supplémentaire, un accident de voiture qui survient en arrière-plan ou en plein milieu de l’écran produirait le même mouvement!

Sensation immersive d’un plan subjectif

Comme l’a expliqué Dustin Jordan, dans un film d’action comme Rapides et dangereux 9, le mouvement doit refléter fidèlement l’image à l’écran. Comme le film déborde d’action et que beaucoup de choses se déroulent à l’écran en même temps, il est difficile de savoir quel mouvement correspond à quelle action. Par conséquent, Dustin Jordan a dit avoir également axé sa rétroaction haptique sur le plan subjectif du personnage principal dans une scène donnée – ce qui signifie que pour Rapides et dangereux 9, le spectateur a vraiment l’impression d’être dans le siège du conducteur avec Dom lorsqu’il se retrouve face à face avec son frère.

Impression de faire partie du film

Tout comme Hollywood ne laisserait pas un film prendre l’affiche au grand écran sans le perfectionner, il en va de même pour l’expérience D-BOX. Chaque film encodé avec la rétroaction haptique brevetée fait l’objet de plusieurs heures d’attention de la part de concepteurs talentueux qui travaillent méticuleusement pour rehausser l’action à l’écran! Qu’il s’agisse de l’attention particulière prêtée aux sons, aux lieux et aux intrigues des films ou de la collaboration avec les studios pour s’assurer que l’expérience reflète fidèlement la vision des créateurs, tous ces détails réunis offrent une expérience cinématographique haut de gamme à chaque spectateur d’un film D-BOX. Personne n’est vraiment mieux placé pour recommander l’expérience D-BOX que ses créateurs eux-mêmes. Comme Dustin Jordan le dit si bien : notre siège a été expressément conçu pour des films comme « Rapides et dangereux 9. »