Technologies D-BOX Inc. (TSX : DBO), un chef de file mondial de l’industrie du divertissement immersif, a annoncé aujourd’hui les résultats de son exercice financier et son quatrième trimestre clos le 31 mars 2020. Tous les montants sont exprimés en dollars canadiens.

Partager

Résultats affectés par la COVID-19 – financement additionnel pour renforcer sa position de liquidités

FAITS SAILLANTS FINANCIERS
Faits saillants de l’exercice clos le 31 mars 2020

Comparaison avec l’exercice clos le 31 mars 2019 :

  • Les revenus ont diminué, passant de 34,2 millions de dollars à 25,9 millions de dollars.
  • Les revenus récurrents ont diminué, passant de 8,6 millions de dollars à 7,3 millions de dollars.
  • La perte nette est passée de 1,7 millions de dollars à 6,3 millions de dollars.
  • La perte nette de cette année inclut 1,4 millions de dollars de frais de restructuration pour transformer la structure organisationnelle et 1,3 millions de dollars pour la dévaluation d’actifs.
  • Le BAIIA ajusté* a diminué, passant de 2,1 millions de dollars à 0,6 million de dollars.
Faits saillants du quatrième trimestre clos le 31 mars 2020

Comparaison avec le quatrième trimestre clos le 31 mars 2019 :

  • Les revenus ont diminué, passant de 8,3 millions de dollars à 6,6 millions de dollars.
  • Les revenus récurrents ont diminué, passant de 1,8 million de dollars à 1,3 million de dollars.
  • La perte nette est passée de 0,6 million de dollars à 3,1 millions de dollars.
  • La perte nette de cette année inclut 0,4 million de dollars de frais de restructuration et 1,3 million de dollars pour la dévaluation d’actifs.
  • Le BAIIA ajusté* a diminué, passant de 0,3 million de dollars à un BAIIA ajusté* de 7 000 $.

“La pandémie de COVID-19 a brusquement et sévèrement touché les résultats de D-BOX au quatrième trimestre. Avec la distanciation sociale obligatoire et la fermeture temporaire des lieux de divertissement à travers le monde imposée par les gouvernements, l’impact sur notre industrie s’est fait sentir au cours du mois de mars. Alors que la plupart de nos clients à travers le monde ont réouvert ou prévoient une réouverture dans un avenir rapproché, la reprise demeure incertaine et les résultats financiers du premier et du deuxième trimestre seront très probablement affectés “, a déclaré Sébastien Mailhot, président et chef de la direction de D-BOX. “Il est essentiel pour D-BOX de viser la rentabilité dès que l’activité commerciale retourne à la normale. L’organisation a déjà pris des mesures pour transformer sa structure organisationnelle afin d’assurer la pérennité de l’entreprise à long terme. De plus, l’ajout d’une dette à long terme de 2 millions de dollars auprès de la Banque de développement du Canada et la restructuration de la dette actuelle auprès de la Banque Nationale du Canada en une marge de crédit de 4 millions de dollars renforceront la position de liquidités de la Société”.

“Malgré les difficultés économiques, notre principale préoccupation demeure la santé et la sécurité de nos clients, de nos partenaires et de nos employés, que je remercie pour leur dévouement inconditionnel dans un contexte difficile”, a ajouté M. Mailhot. “Nous sommes optimistes quant à notre capacité à traverser cette période sans précédent grâce au renforcement de notre bilan et à nos initiatives de réduction des coûts. Alors que D-BOX s’est développée en tant que chef de file dans l’industrie du cinéma, D-BOX s’est aussi diversifiée au fil des ans dans d’autres marchés tels que la simulation professionnelle et le divertissement commercial tel que les centres de divertissements, musées, parcs d’attraction. Nous sommes confiants que notre plateforme technologique nous permettra de prendre de l’expansion dans le marché du divertissement à domicile avec des applications pour les films, les téléséries, les jeux, la réalité virtuelle et la simulation de course. Récemment, nous avons lancé une initiative ciblée pour la simulation de course et les réactions sont très encourageantes pour l’avenir”.

Le 23 juin 2020, la Société a signé des termes et conditions avec la Banque Nationale du Canada (« BNC ») concernant l’octroi d’une marge de crédit d’un montant de 4 millions de dollars pour les activités courantes et le fonds de roulement de la Société. La marge de crédit sera renouvelable annuellement et portera intérêt au taux préférentiel majoré de 3,25 %. La marge de crédit sera garantie par une hypothèque de premier rang et des sûretés sur tous les actifs de la Société et de sa filiale américaine et remplacera la facilité de crédit renouvelable garantie de trois ans avec la BNC, dont 4 millions de dollars avaient été tirés au 31 mars 2020.

Le 19 juin 2020, la Société a signé une lettre d’offre avec la Banque de développement du Canada (« BDC ») concernant l’octroi d’un crédit de fonds de roulement sous forme d’un prêt commercial d’un montant de 2,0 millions de dollars. Ce prêt portera intérêt à un taux variable, actuellement de 4,55 %, et sera remboursable en 24 versements mensuels de 33 000$ à compter de juin 2021 jusqu’en mai 2023, plus un dernier versement de 1 200 000$ en juin 2023. Le prêt sera garanti par une hypothèque de second rang et des sûretés sur tous les actifs de la Société et de sa filiale américaine.

Les termes et conditions signés de la BNC sont assujettis à la signature d’une offre de financement et aux conditions préalables habituelles, et la lettre d’offre signée de la BDC est assujettie aux conditions préalables habituelles. La clôture du financement est prévue en juillet 2020.

FAITS SAILLANTS OPÉRATIONNELS
  • Le 11 mars 2020, l’Organisation mondiale de la santé a estimé que la COVID-19 pouvait être qualifiée de pandémie. La réaction internationale à COVID-19 a entraîné des restrictions importantes sur les voyages, des fermetures temporaires d’entreprises, des retards et des perturbations dans l’exploitation, la chaîne d’approvisionnement et le développement de projets, des mises en quarantaine et une réduction générale de l’activité des consommateurs, à l’échelle mondiale. Bien que ces mesures devraient être temporaires, la durée des perturbations des activités et l’impact financier qui en découlera dépendront de l’évolution future, qui est très incertaine et ne peut être anticipée pour le moment, et comprennent la durée, la gravité et la portée de l’épidémie ainsi que les mesures prises par les gouvernements et les autres organismes de réglementation de chaque juridiction pour contenir ou traiter la pandémie de COVID-19.
  • Dans le secteur de la simulation professionnelle, CM Labs, le principal fournisseur de formation fondée sur la simulation dans l’industrie de la construction avec plus de 1 000 simulateurs dans 30 pays, a développé un nouveau simulateur. Ce simulateur, qui intègre la technologie de mouvement D-BOX, convient à la formation des opérateurs d’équipement lourd.
  • Dans le domaine du divertissement commercial, BRP Inc., chef de file mondial des véhicules récréatifs motorisés et des produits nautiques, a mis au point un simulateur de motoneige avec la technologie de mouvement de D-BOX pour reproduire une expérience immersive.
  • D-BOX a renforcé sa présence dans le segment du cinéma en salle grâce aux ajouts de Premiere Cinemas (États-Unis), Traumpalast (Allemagne) et Golden Screen Cinemas (Malaisie).
INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES RELATIVES À L’EXERCICE ET AU QUATRIÈME TRIMESTRE CLOS LE 31 MARS 2020

L’information financière inhérente à l’exercice et au quatrième trimestre clos le 31 mars 2020 devrait être lue conjointement avec les états financiers consolidés audités, le rapport de gestion et la Notice annuelle de la Société en date du 3 juillet 2020. Ces documents peuvent être consultés au www.sedar.com.

RAPPROCHEMENT DU BAIIA AJUSTÉ* À LA PERTE NETTE

Le BAIIA ajusté* fournit de l’information utile et complémentaire, permettant notamment d’évaluer la rentabilité et la capacité de la Société à générer des flux de trésorerie avec les activités d’exploitation. Il inclut le bénéfice net (la perte nette) et exclut ce qui suit : l’amortissement, les frais financiers nets des revenus d’intérêts, les impôts sur le résultat, les dépréciations d’actifs, les charges au titre des paiements fondés sur les actions, le gain ou la perte de change et les frais de restructuration non récurrents.

Le tableau suivant explique le rapprochement du BAIIA ajusté à la perte nette :

À PROPOS DE D-BOX

D-BOX redéfinit et crée des expériences de divertissement immersif hyperréalistes en faisant bouger le corps des cinéphiles et en stimulant leur imagination grâce à sa technologie de mouvement. Cette expertise explique pourquoi D-BOX a collaboré avec les meilleures entreprises du monde pour raconter des histoires captivantes. Qu’il s’agisse de films, de jeux vidéo, d’applications de réalité virtuelle, de divertissement thématique ou de simulateurs professionnels, la mission de D-BOX est de faire vibrer le monde.

Technologies D-BOX inc. (TSX : DBO) a son siège social situé à Montréal, au Canada, et possède des bureaux à Los Angeles, aux États-Unis et à Beijing, en Chine. www.d-box.com.

MISE EN GARDE QUANT AUX ÉNONCÉS PROSPECTIFS

Le présent communiqué contient des « énoncés prospectifs » au sens des lois sur les valeurs mobilières. Les énoncés prospectifs peuvent notamment inclure des énoncés au sujet de la Société, de ses projets, ses activités, ses objectifs, ses opérations, sa stratégie, ses résultats financiers et de sa situation ou des hypothèses sous-jacentes à ceux-ci. Dans présent communiqué de presse, les expressions telles que « pouvoir », « probable », « croire », « prévoir », « s’attendre », « avoir l’intention », « planifier », « estimer » et des expressions similaires, leur mode conditionnel ou futur, et leur forme négative, servent à désigner des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs ne sauraient être interprétés comme une garantie d’un rendement ou de résultats futurs et n’indiquent pas nécessairement avec précision si ce rendement futur se matérialisera ni comment ou à quel moment il pourra se matérialiser, incluant la clôture des financements avec la Banque Nationale du Canada et la Banque de développement du Canada. Ces énoncés prospectifs sont fondés sur les renseignements alors disponibles et/ou sur les croyances de bonne foi de la direction à l’égard d’événements futurs. Ils sont assujettis à des risques connus et inconnus, à des incertitudes et à d’autres facteurs imprévisibles, dont bon nombre sont indépendants de la volonté de la Société.

Ces risques, incertitudes et hypothèses comprennent notamment ceux qui sont exposés à la rubrique « Facteurs de risques » de la notice annuelle de la Société pour l’exercice clos le 31 mars 2020, dont une copie est disponible sur SEDAR à l’adresse www.sedar.com, et pourraient faire en sorte que les événements ou les résultats réels diffèrent considérablement de ceux que laissent entrevoir les énoncés prospectifs. La Société n’a pas l’intention de mettre à jour ni de réviser les énoncés prospectifs figurant dans le présent communiqué de presse pour tenir compte de renseignements nouveaux, d’événements ou de circonstances subséquents ou pour toute autre raison, et elle n’est tenue à aucune obligation à cet égard, sauf si les lois applicables l’y obligent.

POUR DE PLUS AMPLES INFORMATIONS, VEUILLEZ COMMUNIQUER AVEC :

David Montpetit
Chef des finances
Technologies D-BOX Inc.
450-442-3003 ext.296
dmontpetit@d-box.com

Steve Li
Vice-Président relation avec les investisseurs et stratégies d’affaires
Technologies D-BOX Inc.
450-442-3003, poste 403
sli@d-box.com