English
Corporatif

D-BOX récupère d'une cyberattaque par un rançongiciel et annonce la reprise graduelle de ses activités

28 juillet 2021

D-BOX reprend graduellement ses opérations suite à une cyberattaque par rançongiciel contre ses systèmes informatiques internes annoncée le 14 juillet 2021. Tous les principaux systèmes informatiques sont restaurés et le travail de restauration devrait être finalisé au cours des prochaines semaines.

La production n’a jamais été complètement interrompue et a commencé à récupérer ses différents systèmes informatiques internes. Bien que la publication des états financiers consolidés intérimaires, résumés et non audités et du rapport de gestion de la Société pour le trimestre clos le 30 juin 2021 (les « Rapports Financiers ») soit reportée, la Société est malgré tout en mesure d’annoncer qu’elle anticipe, sur une base provisoire, des revenus estimés à 3.1 M$ pour le premier trimestre clos le 30 juin, une hausse d’approximativement 40 % comparativement au même trimestre l’an dernier.

D-BOX a toujours maintenu une séparation claire entre ses systèmes informatiques internes et les services destinés à ses partenaires. La Société estime que l'impact de la cyberattaque, suivant le rapport d’un cabinet externe spécialisé en cyber incidents, s'est limité aux systèmes internes, et que ses services aux studios et aux exploitants de salles de cinéma n'ont pas été touchés. De plus, des analyses démontrent que les systèmes de ses clients n'ont pas été violés ou affectés pendant la cyberattaque. D-BOX ne prévoit donc pas qu'il y ait des correctifs de sécurité de ses services ou des mises à jour logiciel nécessaires chez ses partenaires à la suite de la cyberattaque. De plus, la Société a offert à tous ses employés et administrateurs, à titre préventif, un service de protection contre le vol d’identité et de fraude par l’entremise d’Equifax pour une période de 12 mois.

« La sécurité est une priorité absolue et D-BOX s'engage à continuer de prendre toutes les mesures appropriées pour assurer la plus haute intégrité de tous nos systèmes », a déclaré Sébastien Mailhot, président et chef de la direction chez D-BOX. « Je suis fier des efforts de notre équipe informatique et de nos conseillers externes, car ils ont atténué l'attaque et réalisé un travail colossal nécessaire à la reprise des opérations. D-BOX s'engage à continuer de communiquer directement avec tous ses clients et partenaires, que nous remercions pour leur patience pendant que nous réglons cette situation. La Société estime que les impacts financiers de cette cyberattaque sur les résultats devraient être négligeables. »

Conséquemment à la cyberattaque, la publication des Rapports Financiers sera reportée à une date ultérieure au délai prescrit du 14 août 2021. La direction s’affairera à produire les Rapports Financiers dès que possible, mais le report pourrait être de deux à quatre semaines.

La Société a demandé aux autorités canadiennes en valeurs mobilières compétentes une interdiction d'opérations limitée aux dirigeants (« IOLD »). Il n'y a aucune certitude que l’IOLD sera accordée. Jusqu'à ce que les Rapports Financiers soient déposés, la Société a l'intention de satisfaire aux dispositions des lignes directrices sur l'information alternative conformément à l'Instruction générale 12-203 relative aux interdictions d’opérations limitées aux dirigeants en publiant des rapports de situation bimensuels sous forme de communiqués de presse.

Les autorités canadiennes en valeurs mobilières compétentes peuvent émettre une interdiction générale d'opérations sur valeurs à l'encontre de la Société pour défaut de dépôt des Rapports Financiers dans le délai prescrit ou plus tôt si la Société ne dépose pas son rapport de situation dans les délais prescrits. La Société ne fait l'objet d'aucune procédure d'insolvabilité et il n'existe aucune autre information importante concernant les affaires de la Société qui n'ait pas été divulguée précédemment.

À PROPOS DE D-BOX

D-BOX redéfinit et crée des expériences de divertissement réalistes, immersives et haptiques en fournissant une rétroaction à l’ensemble du corps et en stimulant l’imagination par les effets de mouvements, de vibration et de texture. L’haptique permet essentiellement de ressentir des sensations qui seraient perçues si le corps interagissait directement avec des objets physiques. Cette expertise explique pourquoi D-BOX a collaboré avec les meilleures entreprises du monde pour raconter des histoires captivantes. Qu’il s’agisse de films, de jeux vidéo, de musique, de relaxation, d’applications de réalité virtuelle, de divertissement thématique ou de simulateurs professionnels, la mission de D-BOX est de faire vivre et vibrer le monde comme jamais. Technologies D-BOX inc. (TSX : DBO) a son siège social situé à Montréal, au Canada, et possède des bureaux à Los Angeles, aux États-Unis et à Beijing, en Chine. D-Box.com

POUR DE PLUS AMPLES INFORMATIONS, VEUILLEZ COMMUNIQUER AVEC :

TECHNOLOGIES D-BOX INC.

Stéphane Vidal
Vice-président, Marketing et communications
450 442-3003, poste 373
svidal@d-box.com

David Montpetit
Chef des finances
450 442-3003, poste 296
dmontpetit@d-box.com

MISE EN GARDE CONCERNANT L’INFORMATION PROSPECTIVE

Certains renseignements figurant dans ce communiqué de presse pourraient constituer des « énoncés prospectifs » au sens des lois canadiennes applicables en matière de valeurs mobilières. Les énoncés prospectifs peuvent notamment inclure des énoncés au sujet de la Société, de ses projets, ses activités, ses objectifs, ses opérations, sa stratégie, ses perspectives commerciales, ses résultats financiers et de sa situation financière ou des hypothèses sous-jacentes à ceux-ci. Dans le présent communiqué de presse, les expressions telles que « pouvoir », « probable », « croire », « prévoir », « s’attendre », « avoir l’intention », « planifier », « estimer » et des expressions similaires, leur mode conditionnel ou futur, et leur forme négative, servent à désigner des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs ne sauraient être interprétés comme une garantie d’un rendement ou de résultats futurs et n’indiquent pas nécessairement avec précision si ce rendement futur se matérialisera ni comment ou à quel moment il pourra se matérialiser. Du fait même de leur nature, les énoncés prospectifs sont assujettis à de nombreux risques et incertitudes et sont fondés sur plusieurs hypothèses qui donnent lieu à la possibilité que les résultats réels pourraient différer sensiblement des attentes de la Société exprimées ou sous-entendues dans ces énoncés prospectifs. Aucune garantie ne peut être donnée que les événements prévus par les énoncés prospectifs se produiront, y compris, mais sans s’y limiter, le calendrier de l’enquête et du processus de récupération, l’incidence sur les activités commerciales de D-BOX, ses projets, ses activités, ses objectifs, ses opérations, sa stratégie, ses perspectives commerciales, ses résultats financiers et sa situation financière.

Les énoncés prospectifs sont présentés dans ce communiqué de presse en vue de donner des renseignements sur les attentes et les plans actuels de la direction et de permettre aux investisseurs et à d’autres parties de mieux comprendre le contexte dans lequel la Société exerce ses activités. Toutefois, les lecteurs sont mis en garde du fait que ces énoncés prospectifs peuvent ne pas convenir à d’autres fins.

Ces énoncés prospectifs sont fondés sur les renseignements alors disponibles et/ou sur les croyances de bonne foi de la direction à l’égard d’événements futurs. Ils sont assujettis à des risques, à des incertitudes et à d’autres facteurs imprévisibles connus et inconnus, dont bon nombre sont indépendants de la volonté de D-BOX.

Vous aimeriez